Tête à tue-tête

Em G D Am
E G E G C A B7
A7 D7 B7 Em A7 D7 F# B

Arrête s’te plaît _ de me faire la tête,
Ecoutes c’qu’j’dis,
Tu vois bien _ que je regrette.

Clignes des yeux _ à  défaut d’signe de tête,
Ecoutes c’qu’j’dis,
Je ne suis quand _ même pas si bête.

Je sais qu’à  se lamenter sur son sort,
On se découvre en vrai beaucoup moins fort,
Et le tord _ j’n’en démore _ pas m’a tant ralenti.

Autant que j’peux _ j’obéis à  la lettre,
Mais je t’en prie
Je n’peux pas _ tout retenir de tête.

Soulages-moi _ de cette prise de tête,
Qu’est-ce qui t’a pris ?
Je ne suis pas _ de nature trouble-fête.

Je sais c’est à  celui qui a le moins tord
De bien veiller à  ménager ses efforts.
Et mon fort _ tu ne l’ignores _ pas est au ralenti.

Et si ca continue j’endosserai tous les tords
Avec le wifi j’irai dormir dehors
Je ruminerai le fond de nos désaccords
Jusqu’à  ce que l’un de nous deux devienne dinosaure.

Mais je sais bien au fond ce qui t’inquiète
Dans la vraie vie
Tout le rose et doré n’est pas si chouette

Par dessus tout le syndrôme des chaussettes
Eternellement
Dénouer ce si navrant casse-tête

Je sais c’est à  celui qui a le moins tord
De bien veiller à  ménager ses efforts.
Et mon fort _ tu ne l’ignores _ pas est au ralenti.

Chansons électro-pop-rock-françaises dont Jug eût l’air