L’apostrophe (du kid)

couplet =
Ab E Eb Ab
Ab E Eb Ab
E Eb,Ab Bb Eb,Ab
E Eb,Ab Bb Eb,Ab
Ab -> b b

(couplet 1)
Minette affine sa silhouette
Et choisit ce qu’elle met dessus
Lorsqu’elle est enfin satisfaite
De ses habits, du choix de sa tenue
Minette file vite à  la sauvette
Mais polisson lui a bien vu
Sur la couture de sa jupette
Il y a un fil, polisson tire dessus

(couplet 2)
Minette souhaite que polisson la laisse
Feuilleter tranquillement ses revues
Polisson lui pique ses boules Quiès
Et part avec, jouer dans la rue
Minette menace « gare à  tes fesses »
Là  au moins il est prévenu
Quand polisson retourne la politesse
Imaginez ce qu’elle a répondu

(refrain)
Hey hey si je t’attrappe
Je ne donne pas cher de ta peau
Hey hey si tu dérapes
Je ne te ferai pas de cadeau
Hey hey polisson sage comme une image
Arrêtes ton cirque-rodéo
Sinon je vais m’en plaindre au dirlo !

(couplet 3)
Sautant sur les soldes, Minette
Fait du shopping sur l’avenue
La cabine d’essayage se prêt
A une malheureuse déconvenue
Minette ignore le vilain coup de stress
Qui se prépare à  son insu
Sous le rideau polisson se baisse
Pour la photographier toute nue.

(couplet 4)
Mis sur le compte de sa jeunesse
On lui tolère toutes ses bévues
Mais il faut bien que cela cesse
Et un jour polisson fût déçu
Ayant besoin d’un peu de tendresse
Le réconfort lui fût défendu
Lui notifiant toutes ses promesses
Minette tourna les talons et disparût.

Chansons électro-pop-rock-françaises dont Jug eût l’air