Les lacets

C Em/G D G Am x2, E
F D/F# G E/G# Am Dm G
Fm Em7 Cm7 D7
G D/F# Bb/F, Dm G/D Dm F

On a tout le temps de se lasser
De chercher chaussure à  son pied,
D’apprendre à  se nouer d’amitié,
Comme apprendre à  nouer ses lacets.
En tombant du charme des filles
On peut de se tordre la cheville.
Bien sûr, il faut plus longtemps,
Quand on avance en boitant.

Le temps que le cuir se fasse au pied
Demande au moins des années.
A défaut de sur-mesure,
On part en quête de sa pointure.
Eviter le recours au chausse-pied
Bien regarder où on met les pieds.
Qu’il est dur de se déchausser
Quand on sait que sa chaussette est trouée.

Et quand je pense un peu à  ça,
Y’a mon piano qui me dit tout bas,
De pas regarder mes pieds comme ça !

Planté à  épier, ma plante des pieds prend racine là .
Planté à  épier, ma plante des pieds prend pas son pied là .

S’enlacer sans s’en lasser, se délasser
S’enlacer sans s’en lasser, se prélasser

Quand on tombe sur une qui botte
Le plus dur reste ? plaire.
Trouver l’imparable botte
Convaincre que les deux font la paire.
L’univers auquel on se mêle
Use encore un peu plus les semelles.
Cirage sur les idéaux,
Les deux pieds dans le même sabot.

Et pour un peu se consoler
Il paraît que les cordonniers
Sont toujours les plus mal chaussés…

Chansons électro-pop-rock-françaises dont Jug eût l’air