Les fées blessent

[ Gm Dm/F Bb Eb Gm/Eb F/Eb
Gm Dm/F Bb Eb F/Eb Gm ]

Toute tombe raconte une histoire.
On les dénombre dans la pénombre,
Quand tombe le soir.
L’astre mort, on en parle encore bien tard.
J’ai beau dire que j’en marre
de la 3D en blanc et noir.

Chaque bise, chaque geste tendre
Que je me permets,
Il faut les peser.
Le sang noirci, symptôme de ce dilemme,
Si traître et sournois,
A la fois joie et peine.

[ Gm Fm7/G x4
Gm D47/A Bb6 Cm6 x2
Gm D47/A Gm/Bb D47/C C7 Eb2M7 ]

L’effet inverse
Car les fées blessent
Les faits…
Car les fées blessent

La courroie lâche, gare au gourou, je trébuche,
Et retourne bredouillement,
Sans miel à  la ruche
Le sang pâlit, symptôme de ce tandem,
Si le tiède était froid,
Me pousseraient des ailes.

[ Gm F C D ]

Assomme, bât et blesse,
Tel est l’effet de mes faiblesses.
Cela se sait qu’hélas on saigne
Car c’est un fait que les fées blessent.

Chansons électro-pop-rock-françaises dont Jug eût l’air