album « Crypte »

Crypte est un album de 7 morceaux instrumentaux publiés en 2011, composés , joués et enregistrés par Jug en home-studio. Chaque morceau est accompagné d’un remix, comme un autre angle d’écoute.

Crypte constitue le 1er volet de la démarche Triptyque. La crypte représente les profondeurs de soi qui peinent à s’exprimer en langage parlé. Pour faire face à nos démons, nous devons leur donner un visage. Ainsi, cet album figure les vertus et les petitesses qui nous animent, sans texte. Les morceaux sont instrumentaux, comme un tableau sonore. La musique est constituée d’un mélange de sons synthétiques et acoustiques, de boucles et de prises spontanées , éventuellement de quelques voix chantées ou récupérées. On y trouvera aussi des sonorités en relation avec la vapeur pour symboliser le bouillonnement intérieur.

bonus « Crypte décrypté » (les remix) :


démon_crypte

Figuration des démons de la crypte

fourmirumination

dentscolère

pomme gourmandise

cle obstination

soleil orgueil

balance injustice

dragonmensonge

horloge impatience

balcon-jalousieavidité

cigaleparesse

triangle sécheresse

cadenas avarice

main abandon

flash vanité

 


Foire Aux Questions

# à propos de l’écoute…

Q : C’est toi qui a tout fait tout seul ?
R : Oui. Claviers, synthétiseurs, guitare acoustique et guitare électrique, basse, programmation des boites à rythme, percussions, chœurs, effets et sampler, mixage, et graphismes.
La liste de mon matériel home-studio est indiquée sur mon site.

Q : Pourquoi tu ne chantes pas ?
R : Si la question est pour la voix, j’ai fait quelques choeurs éparses dans ces enregistrements.
Si la question est pour les mélodies, elles existent bien au travers des instruments, c’est un exercice de style pour moi. Et sinon, reste les précédents albums. :-)

Q : Puis-je avoir « Crypte » en MP3, car écouter sur ton site n’est pas très pratique ?

R : Oui, en m’écrivant à jug@jugulaire.fr

Q : Es-tu en écoute sur des sites web de streaming musical ?

R: Non pas encore, mais j’y travaille, et pour le moment, les morceaux sont en écoute en ligne sur www.jugulaire.fr .

Q : Est-ce que Crypte existe en CD audio ?

R : Pas encore mais dans quelques années, car je dois d’abord finir Balcon et Grenier, puis finaliser les graphismes. Car le Triptyque formera un assemblage de 3 CDs. Ce sera artisanal comme pour les précédents albums. Si vous êtes vraiment fans vous en aurez un. ;-)

Q : Des concerts « Jug eût l’air » sont-ils prévus ?
R : Non, mais je l’envisage après la crise de la quarantaine. On verra… ;-) Il existe cependant des archives de vidéos.

Q : Puis-je passer tes mp3 à un(e) pote ?
R : Seulement si vous me le dites au moins par e-mail, car ma rétribution est de le savoir. Cela dit, c’est très flatteur, merci.
Et si vous voulez en faire quelque-chose, je suis très ouvert pour en discuter. ;-)
Mais au pire, écrivez votre musique plutôt que de me piquer la mienne.

Q : Es-tu dans une démarche de commercialisation de ta musique ?
R : Non, mais je reste ouvert à toute proposition. ;-)

# à propos de la pochette…

Q : Pourquoi toujours ces graphismes en noir & blanc, tristes sans couleurs ?
R : D’abord parce que je ne suis pas doué du tout avec les couleurs. ;-)
Ensuite, parce que c’est devenu un peu mon style de pochette et cela donne de la cohérence à mes créations.
Je ne trouve pas triste du tout ces images tant qu’on en distingue les messages.

Q : Que représente la pochette de Crypte ?
R : Une grotte, où une crypte ancienne, où nous sommes accueillis par des démons qui sont nos propres névroses. Et sans bien en voir la profondeur, on distingue des choses bizarres au fond, des peurs et des perspectives.
Précédemment, la pochette de « Manufactured by Jug » représentait le miroir de l’introspection.
Et la pochette de « Con’Jug&son » représentait les chemins de la vie qui se séparent ou se rejoignent.
Pour « Balcon » et « Grenier », ce sera une surprise, patience… ;-)

Q : D’où proviennent les photos assemblés sur la pochette ?
R : Principalement de mes différents voyages.
Par exemple les pierres viennent de Bretagne, Pérou, Grèce,…
Les démons sont un masque en carton que j’avais dessiné et fabriqué.
Certains dessins sont des gribouillages personnels.
Quelques compléments sont chinés sur le net et complètement transformés.

# à propos du style musical…

Q : Pourquoi n’as-tu pas fait de vraies chansons comme avant pour Crypte ?
R : Faire des morceaux qui ne sont pas des chansons à texte est une vieille tendance que j’ai souhaité explorer (cf. album Brouillons les pistes). Le prochain album « Balcon » sera de nouveau constitué de vraies chansons comme avant.
Mais vous pouvez toujours ré-écouter Manufactured by Jug (2005) ou Con’Jug&son (2009) sur ce site. Voire Ilion (2000, contribution à une oeuvre collective) si vous avez le CD.

Q : Pour quand sont prévus « Balcon » et « Grenier » pour finaliser le « Triptyque » ?
R : La perspective pour « Balcon » est au mieux 2013 voir plus… Pour le moment, il n’existe que des bouts de mélodies et de textes qui deviendront les futures chansons.

Q : Pourquoi avoir mis autant de sons bizarres sur Crypte ?
Pour transmettre un forme de stress névrotique propre à la vie moderne. Le son se veut copieux et oppressant, il représente lui aussi le message de l’album : se familiariser avec nos névroses en leur donnant un visage pour les dompter.
Pour la suite, je souhaite travailler un son plus acoustique sur « Balcon », différemment mais pour les mêmes raisons. Enfin, les bruits d’air que l’on entend prendront aussi leur sens avec le Triptyque.

Q : D’où viennent les phrases parlées que l’on entend ?
R : Les samples des voix parlées ou bruitages n’ont aucun crédit musical. Parfois je les fabrique moi-même, sinon ils proviennent général de documents publicitaires.

  • « Dans le monde numérique d’aujourd’hui » et « Vous utilisez un ordinateur portable pour profiter de la mobilité », issus d’une publicité pour un disque dur.
  • « Et lorsque l’on pense avoir tout vu, simplement ne rien faire », issu d’une publicité touristique pour le Portugal
  • « Mystère »,  » Vous allez découvrir ce qui est devant vous », « Appuyez sur la touche rouge », issus d’une publicité pour le musée du quai Branly
  • « Please get off the train on the left, Bajada por el lado izquierdo ! », issu du métro ligne 14 de la RATP
  • « Woo » provient des woo girls de la série « How I met your mother »
  • « Konichiwa » (bonjour en japonais) provient de la sonnerie de téléphone d’un guide touristique péruvien.
  • « Pegasus Ruy Sei ken, Rozan Sho Ruy Ha, Aurora Thunder attack » proviennent de la série Saint Seiya.
  • Le barrissement d’éléphant a été trouvé libre de droits sur le net.
  • Les bruits d’air sont d’une machine à bulles et d’un fer à repasser…
  • etc…

Q : Comment appelles-tu ton style musical ?
R : C’est à vous d’y mettre une étiquette (ou pas) !
L’album Crypte est assez électro-rock. Sinon j’appelle toujours cela des « chansons-électro-pop-rock-françaises », mais c’est juste du « Jug eût l’air ». ;-) Mes influences auront été par exemple des artistes comme Prodigy, Daft Punk, Justice, Chemical Brothers, Fat Boy Slim, combinées avec mes influences pop et rock habituelles (Beatles, etc…).

# à propos du concept…

Q : Pourquoi n’y a-t-il que 7 morceaux sur Crypte ?
R : Parce que je veille à ce qu’il y en ait toujours 21 par albums, donc un tiers pour Crypte.
Comme ça il y en aura pour tous les goûts quand Triptyque sera fini.

Q : Pourquoi dire qu’il y a 7 morceaux sur Crypte alors qu’il y en a 14 ?
R : Les 7 morceaux ont tous une version alternative en bonus, ce ne sont pas de nouveaux morceaux (quoique presque pour certains…). La démarche est de mettre en relief un aspect étouffé dans le morceau de base ou bien pousser plus loin le thème.
C’est une dualité symbolique, mais cela me permet aussi d’achever plus sereinement un morceau dans lequel je souhaite mettre tellement de choses.

Q : Peux-tu ré-expliquer ton histoire compliquée de 1er des 3 tiers du 3ème album ?
R : C’est à la fois une raison moteur pour avancer mes projets musicaux et une démarche poétique personnelle.
– Quand j’ai commencé à enregistrer des chansons en solo, vouloir constituer un album permettait de s’auto-contraindre à finaliser le projet. Cela a donné les 21 morceaux de Manufactured. Ensuite pour donner autant de poids musical à Con’Jug&son, le projet a été de 21 morceaux aussi. Mais il me faut environ 5 ans par album, et cela représente maintenant beaucoup dans ma vie sociale qui a évolué. Donc quand arrive le 3ème album, il y a l’idée de découper la livraison du projet en trois lots (déformation professionnelle applicable à la vie artistique). Structurer permet d’avancer. Sinon, vous auriez attendu 2030 avant d’avoir Crypte…. :-p Finir des projets et en avoir d’autres en tête, ça fait du bien pour rêver.
– Ensuite, il y a la symbolique poétique. Comme par hasard, le 1er album était extrêmement introspectif sur mes doutes et émotions de mon âge d’alors. Tourner vers soi-même comme le chiffre 1. Puis, le 2ème album parle de rencontres, de séparations, de coïncidences, de collaborations, bref de présence et influence des autres. L’autre est le symbole du chiffre 2, ça tombe encore bien.
– A partir de là, puisque je sais compter jusqu’à 3, je peux devenir maitre de ce que je veux mettre dans mon chemin et donc dans ma musique, au lieu de constater mes états d’âmes cicatrisés une fois les disques finis. Le chiffre 3 représente l’équilibre. Si je le découpe en 3, alors je dois travailler 3 domaines où chercher plus d’équilibre dans ma vie et dans mon regard. Ainsi je m’appuie sur ma musique pour progresser. Crypte cherche dans les états d’âmes (qui s’expriment dans colère, orgueil, paresse, jalousie, gourmandise, etc…). Balcon cherchera dans les différentes notions du temps (urgence, patience, kaïros,…). Pour Grenier, je ne sais pas encore… Je n’ai aucune prétention philosophique, faisant juste de mon mieux à mon humble petit niveau.

Normalement, là vous devez penser que je suis fou… ;-)

Q : Il y aura donc un 4ème album (enfin un 6ème, enfin bref…?) ?
R : J’espère que je pourrai faire un jour de la musique sur le thème du 4 puis du 5, etc… oui.:-)
Le 4ème ne sera pas forcément découpé en 4, non. :-p
Pour le moment, je vais me consacrer au mieux à Balcon, le 2ème tiers du Triptyque.

Q : Pourquoi fais-tu si compliqué ?
R : Parce que ça m’amuse et que je suis comme ça.
Parce que ça me fait du bien et je le fais avant tout pour m’exprimer.
Parce que ce n’est pas destiné à être commercialisé. ;-)

Q : Est-il nécessaire d’avoir compris toutes ces explications ?
R : C’est avant tout de la musique, du vent ! :-)

bonne écoute !

pochette album Crypte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chansons électro-pop-rock-françaises dont Jug eût l’air